Madame Bovary **

17 juillet 2015

Emma (Mia Wasikowska) quitte le couvent afin de se marier à un médecin de campagne. Malheureusement, la vie conjugale forcera la jeune femme à confronter ses démons intérieurs.

  Réalisation : Sophie Barthes | Dans les salles du Québec le 17 juillet 2015(TVA Films)

La réalisatrice Sophie Barthes revisite avec Madame Bovary un classique de la littérature française. Le film débute d’ailleurs dans une certaine confusion quant à l’utilisation de la langue de Molière avec quelques paroles en français puis une intervention d'Olivier Gourmet (accessoire dans le rôle du père d’Emma) s’exprimant en anglais de façon laborieuse. Bien que le scénario s’inspire du roman de Gustave Flaubert, la réalisatrice fait ensuite le choix de donner à son œuvre un ton très anglais. Commencent alors les mésaventures et les déceptions de son personnage principal qui ne se fait pas à la vie tranquille de la campagne.
Dans le rôle d’Emma Bovary, la jeune Mia Wasikowska offre une performance quelque peu figée qui donne peu à voir la complexité du personnage du roman de Flaubert. Il faudra toutefois souligner l’interprétation d’Henry Lloyd-Hughes qui dans le personnage de Charles Bovary livre une prestation tout en finesse et en subtilité. Deux qualités qui manquent à l’appel pour le reste du film.
La mise en scène cherche à tout prix à nous faire ressentir l’inconfort d’une jeune femme dans un rôle qui n’est pas fait pour elle et l’ennui que subit Emma quotidiennement est mis en image par la répétition et la lenteur. Bien que le travail à la caméra et à la direction artistique soit tout à fait digne de mention, un maniérisme un peu trop appuyé vient brouiller les cartes. L’ennui et le sentiment de désespoir qui accablent la jeune femme sont ainsi vite ressentis chez le spectateur également.
Finalement, le manque d’audace au niveau scénaristique et à la réalisation font de cette adaptation une œuvre qui déçoit fortement.
 

Suivre Cinéfilic

Archives

L'équipe

Rédacteur en chef:
Jean-Marie Lanlo (AQCC)
Comité de rédaction:
Miryam Charles
Martin Gignac (AQCC)
Rédacteurs:
Olivier Bouchard
Olivier Maltais
Réviseure:
Geneviève Pigeon