Je suis à toi **

11 septembre 2015

Lucas (Nahuel Perez Biscayart), un escort boy argentin, rencontre par internet Henry (Jean-Michel Balthazar), un boulanger belge qui lui paie un billet d’avion pour le sortir de la misère.

Réalisateur: David Lambert | Dans les salles du Québec le 11 septembre 2015 (Filmoption International)

Avec Hors Les murs, le cinéaste belge David Lambert avait réalisé un premier film très remarqué mais à nos yeux assez surévalué. Il revient avec un second film certes légèrement supérieur, mais souffrant encore de quelques maladresses. La plus importante est le manque flagrant de finesse dans le traitement de sujet. Tout est ici beaucoup trop appuyé pour convaincre: l’acteur qui incarne le jeune Argentin sans le sous est un des plus menus qui soit, alors que le boulanger est le plus gras possible; la somme des détails destinés à faire ressentir la vraie nature de la relation ressemble à une liste d’idées trop soulignées; chaque personnage se voit affublé d’une étiquette de la misère (économique, sexuelle, sentimentale). Au final, cette succession d’éléments trop insistants nuit grandement au film, qui est de surcroît interprété avec un même manque de finesse. La faute n’en revient probablement pas aux interprètes (Nahuel Perez Biscayart, Jean-Michel Balthazar et Monia Chokri) qui nous ont déjà fait preuve de leur talent par le passé, mais au réalisateur qui les dirige à l’image du reste de son film (sans la moindre subtilité).
Tout cela est d’autant plus dommage qu’on perçoit par moment que quelque chose pourrait se passer et que la magie du cinéma pourrait à tout instant nous entraîner auprès des personnages et de leurs souffrances. Malheureusement, Lambert en fait toujours trop et empêche indéfiniment le charme d’opérer… ou presque. En effet, à l’occasion du générique de fin, en deux plans très courts, le miracle se produit. Il était temps!
L'avis de la rédaction :

Jean-Marie Lanlo: **
Martin Gignac: ***
 

Suivre Cinéfilic

Archives

L'équipe

Rédacteur en chef:
Jean-Marie Lanlo (AQCC)
Comité de rédaction:
Miryam Charles
Martin Gignac (AQCC)
Rédacteurs:
Olivier Bouchard
Olivier Maltais
Réviseure:
Geneviève Pigeon