Aquarius ***½

9 décembre 2016

Critique rédigée dans le cadre du FNC 2016

Dernière résidente du bloc appartement Aquarius, Clara (Sonia Braga), veuve de 65 ans toujours attachée aux souvenirs de son foyer, refuse systématiquement de le vendre à la compagnie immobilière qui désire l’acquérir.

Réalisateur : Kleber Mendonça Filho | Dans les salles du Québec le 9 décembre 2016 (Cinéma du Parc)

Entouré de controverses suite à l’engagement politique de l'équipe du film, Aquarius ne représentera pas le Brésil aux Oscars et sa sortie dans son pays d’origine fût sabotée par une classification outrancièrement sévère.
À travers le portrait très complet d’une femme dans le dernier tiers de sa vie, le réalisateur Kleber Mendonça Filho montre un Brésil où les intérêts commerciaux prennent le pas sur les individus, allant jusqu’à s'immiscer dans leur vie personnelle. Toutefois, il ne perd jamais de vue son personnage central et ne tombe ainsi jamais dans le didactisme.
Au centre, il faut noter la performance impeccable de l’actrice principale, Sonia Braga. Portant sur ses épaules un rôle complexe et nuancé, elle réussit haut la main à donner à cette femme une humanité sensible. Vue par les autres comme une vieille bornée, elle mène un combat qui devient en fait un geste contre l’oubli, la mémoire de plusieurs générations étant menacée par la destruction des lieux qu’elle habite. Braga habite le combat avec intelligence, jouant des nuances du personnage et du vécu qui l’habite.
Le scénario supportant l’actrice est donc très subtil, ne forçant jamais son discours au-dessus de l’humanité de sa fiction. Malheureusement, la mise en scène de  Kleber Mendonça Filho n'est pas à la hauteur. Hormis quelques flashbacks utilisés avec parcimonie, les effets de style utilisés par le réalisateur sont approximatifs. Justifiant difficilement leur existence, le cinéaste semble chercher sans la trouver une identité visuelle propre à son film.
En fin de compte, Aquarius est une œuvre dont la puissance provient du texte et de sa performance centrale, mais pas de sa mise en scène!
L'avis de la rédaction :

Olivier Bouchard: ***½
Martin Gignac: ***½
Olivier Maltais: ****
 

Suivre Cinéfilic

L'équipe

Rédacteur en chef:
Jean-Marie Lanlo (AQCC)
Comité de rédaction:
Miryam Charles
Martin Gignac (AQCC)
Pascal Grenier (AQCC)
Rédacteurs:
Olivier Bouchard (AQCC)
Olivier Maltais
Ambre Sachet
Réviseure:
Geneviève Pigeon