Doctor Strange ***

4 novembre 2016

Un neurochirurgien (Benedict Cumberbatch) brillant mais imbu de lui-même se trouve démuni lorsqu’un accident le rend victime de violents tremblements. Cherchant sans succès un remède, il trouve conseil dans un monastère où il apprend des pouvoirs lui permettant de modifier la réalité.

Réalisé par Scott Derrickson | Dans les salles du Québec le 4 novembre 2016 (Walt Disney Pictures Canada)

Les films des studios Marvel se multiplient et, à la longue, peinent à se différencier. Par peur d’abimer un univers commercial qui dépasse le cadre d’un seul film, leurs produits sont attendus et sans surprise. Doctor Strange ne déroge pas de la formule. Pourtant, dans les pouvoirs mystiques de son personnage, le film trouve son unicité et réussit tout de même à se démarquer du lot.
Dans les grandes lignes, le scénario suit les poncifs des récits initiatiques de super-héros. Derrickson ne perd toutefois que très peu de temps à donner à son personnage ses pouvoirs et se permet grâce à eux des trips visuels résolument kitsch mais tout aussi réjouissants. Usant du budget gargantuesque de ce type de productions, le réalisateur emprunte ses effets au cinéma expérimental plutôt qu’aux concerts d’explosions vus ailleurs à Hollywood (même si Docteur Strange fait toujours l’effort de justifier ses excentricités par son scénario, histoire de ne pas rebuter les spectateurs). L’idée n’est pas ici de faire évoluer la forme cinématographique, mais de s’amuser avec celle-ci, et le plaisir est partagé.
Le casting, seul domaine où les studios Marvel peuvent se vanter d’exceller, est impeccable. Mads Mikkelsen, grand vilain de l’histoire, impose sa présence malgré les accoutrements ridicules alors que Benedict Cumberbatch, dans le rôle-titre, est résolument sympathique même lorsque son personnage est exécrable. L’exploitation de la franchise risque d’atténuer toute l’originalité du personnage au fil des productions, mais le film d’introduction qu’est Doctor Strange restera un des points forts de la machine Marvel.
L'avis de la rédaction :

Olivier Bouchard: ***
Martin Gignac: ***
OLivier Maltais: ***
 

Suivre Cinéfilic

Archives

L'équipe

Rédacteur en chef:
Jean-Marie Lanlo (AQCC)
Comité de rédaction:
Miryam Charles
Martin Gignac (AQCC)
Rédacteurs:
Olivier Bouchard
Olivier Maltais
Réviseure:
Geneviève Pigeon