Tête de boeuf / Bullhead (Rundskop) ***½

14 septembre 2012

Film vu dans le cadre du festival Fantasia 2011

Jacky Vanmarsenille (Matthias Schoenaerts) est trafiquant d’hormones dans le milieu de l’élevage bovin. Sa consommation régulière de son fond de commerce en fait un être très impulsif à la musculature impressionnante. Mais soudain, le passé refait surface... et avec lui, un lointain et douloureux secret.

Réalisateur: Michaël R. Roskam | Dans les salles du Québec le 14 septembre 2012 (Cinéma Du Parc)

Autour d’une histoire de trafic d’hormones dans le milieu de l’élevage bovin, Michaël R. Roskam brode pour son premier film un scénario très riche, où se mêlent la mort d’un flic, la résurgence d’un passé douloureux, l’obsession pour une femme et la tentative désespérée de fuite devant une infirmité. Si on ne peut pas reprocher à Michaël R. Roskam / scénariste son manque d’ambition, on peut regretter qu’il ne soit pas toujours à la hauteur, et certains éléments alourdissent le propos plus qu’ils ne le servent. Par contre, il est difficile de reprocher quoi que ce soit à Michaël R. Roskam / réalisateur : sa mise en scène sèche et nerveuse est parfaitement maîtrisée, et parfois même traversée de fulgurances visuelles (la scène de la boîte de nuit par exemple).
En ajoutant à cela la performance presque animale et pourtant très sensible de Matthias Schoenaerts (qui a depuis fait reparler de lui à Cannes pour son rôle dans le film de Jacques Audiard De rouille et d’os), nous obtenons un premier film dont la nomination aux Oscars dans la catégorie meilleur film étranger fut une belle surprise (même si nous devons reconnaître qu’elle était peut-être un peu disproportionnée).
Précisons enfin, comme nous avons coutume de le faire après un premier film si prometteur, que nous suivrons de près la carrière de Michaël R. Roskam. Nous ne sommes visiblement pas les seuls: Brad Pitt vient de lui confier la réalisation du film The Tiger.
 

Suivre Cinéfilic

Archives

L'équipe

Rédacteur en chef:
Jean-Marie Lanlo (AQCC)
Comité de rédaction:
Miryam Charles
Martin Gignac (AQCC)
Rédacteurs:
Olivier Bouchard
Olivier Maltais
Réviseure:
Geneviève Pigeon