Après la neige **

21 septembre 2012

Simon (Paul Barbeau), un ancien producteur de clip, a dû fermer sa boite en raison de l’évolution du marché de la musique. Entre un fils qui ne veut plus lui parler et un père incapable de communiquer en raison d’une grave maladie, sa situation familiale n’est pas non plus des plus réjouissantes. Il décide alors de concrétiser un vieux rêve: réaliser un film.

Réalisateur: Paul Barbeau | Dans les salles du Québec le 21 septembre 2012 (Métropole Films Distribution)

Paul Barbeau est un ancien producteur de clip, qui a dû fermer sa boite en raison de l’évolution du marché de la musique et qui a, grâce à Après la neige, concrétisé un vieux rêve: réaliser un film. N’envoyez pas d’email scandalisé à cinéfilic en nous reprochant d’avoir abusé du copier-coller... Simon ressemble en effet beaucoup à Paul Barbeau. Bien sûr, il y a aussi de grosses différences (le fils de Paul Barbeau est beaucoup plus jeune que l’ado du film et son père n’est pas malade), mais lorsqu’on sait que Barbeau est également scénariste, interprète et producteur de son film, on ne peut s’empêcher de penser qu’il a des petits problèmes de distanciation. Que l’on s’inspire de sa vie pour faire un film, cela ne dérange personne. Que l’on choisisse au contraire de faire un film sous forme de journal intime, pourquoi pas (on peut d’ailleurs citer trois excellents films aux approches différentes entrant dans cette catégorie: Lettre pour L..., No Sex Last Night ou le plus récent Over My Dead Body). Le problème de Paul Barbeau est justement qu’il donne l’impression de ne pas savoir quoi choisir. Du coup, il n’ose pas se confronter au réel mais reste également trop timide avec la fiction. Le résultat s’en ressent et le film donne l’impression de faire un interminable surplace.
Fort heureusement, il est sauvé par sa très courte durée (1h13) et par l’évidente sincérité de son auteur. On ne peut que lui souhaiter de faire une autre tentative, mais en n’ayant pas peur cette fois de briser ses chaînes et d‘assumer pleinement la direction qu’il souhaite prendre.
 

Suivre Cinéfilic

Archives

L'équipe

Rédacteur en chef:
Jean-Marie Lanlo (AQCC)
Comité de rédaction:
Miryam Charles
Martin Gignac (AQCC)
Rédacteurs:
Olivier Bouchard
Olivier Maltais
Réviseure:
Geneviève Pigeon