Hyde Park on Hudson (Week-end Royal) *½

14 décembre 2012

Au cours de l’été 1939, Daisy (Laura Linney, un peu fade) rend visite à son illustre cousin le Président Roosevelt (Bill Murray, cabotin). Leur relation prendra une tournure intime lors de la visite du roi George (Samuel West) et de la reine Elizabeth (Olivia Colman).

Réalisation : Roger Michell | Dans les salles du Québec le 14 décembre 2012 (Alliance Vivafilm)

Roger Michell concentre son récit sur la visite des personnes royales à la maison d’été du président américain. Visiblement produit et réalisé dans l’espoir de récolter des statuettes dorées, le film possède très peu d’intérêts. Porté par la narration du personnage principal, le montage ne suit aucune logique de temps et d’espace. Daisy, exprime en voix hors champ (avec une certaine naïveté) ses impressions sur un milieu qui lui était jusqu’alors étranger mais à plusieurs reprises, le point vue se déplace on ne sait où. On assiste ainsi à des scènes où le personnage de Daisy n’est pas présent alors qu’elle est notre narratrice. Il semblerait que les scénaristes n’aient pas songé à combler cette lacune. On a même l’impression qu’ils ont pris la décision d’ajouter une narration (de dernière minute) afin de ne pas perdre les spectateurs malgré une structure narrative somme toute assez simple. Cependant, quelques moments font sourire et même réfléchir à la notion de vie privée, si difficile à conserver à notre époque. De plus, la relation ambigüe qu’entretenait le président avec les femmes (thème malheureusement sous exploité) est des plus intéressantes.
Il est dommage de constater que Hyde Park on Hudson, pourtant plutôt bien réalisé, demeure un produit calqué sur la même recette qui a conduit des films tels que The Iron Lady et de The King Speech aux Oscars.
 

Suivre Cinéfilic

Archives

L'équipe

Rédacteur en chef:
Jean-Marie Lanlo (AQCC)
Comité de rédaction:
Miryam Charles
Martin Gignac (AQCC)
Rédacteurs:
Olivier Bouchard
Olivier Maltais
Réviseure:
Geneviève Pigeon