The Hobbit: An Unexpected Journey (Le Hobbit : Un voyage inattendu) **

14 décembre 2012

Un Hobbit (Martin Freeman), un magicien (Ian McKellen) et treize nains partent pour une périlleuse aventure et devront faire face à de multiples dangers.

Réalisateur: Peter Jackson | Dans les salles du Québec le 14 décembre 2012 (Warner Bros. Canada)

Autant le dire tout de suite, la fameuse projection en 48 images par secondes risque de ne pas faire l’unanimité. Certes, l’image ainsi projetée est plus réaliste, mais est-ce vraiment ce que l’on cherche? La photo ne sert-elle pas au contraire à faire naître une ambiance particulière en jouant avec une représentation du réel? Cette image trop propre, trop lisse, trop lumineuse, est-elle vraiment agréable à l'oeil? Et surtout, la recherche d'un réalisme visuel est-elle adaptée à ce genre de film volontairement tout sauf réaliste? (d'ailleurs, cet étrange mélange donnerait plutôt une impression d'artifice.)
Passé ce petit problème (auquel on finit par s’habituer après une heure ou deux, mais rassurez-vous, le film dure 2h45), il y en a malheureusement d’autres. Bien sûr, les décors sont magnifiques, mais à part ça, nous ne retiendrons rien d’exceptionnel. Le film n’est en effet qu’une alternance de scènes dialoguées interminables et trop explicatives et de scènes d’actions brèves (mais généralement bien fichues, avouons-le) ponctuées de petites touches comiques pas drôles.
Plutôt que d’aller voir ce sous Seigneur des Anneaux pour enfants (les mêmes ingrédients édulcorés avant d’être montés en neige), attendez plutôt la sortie du DVD... et allez plutôt voir De rouille et d’os, qui sort également cette semaine, et qui est autrement supérieur (dans un genre certes très différent!).
 

Suivre Cinéfilic

Archives

L'équipe

Rédacteur en chef:
Jean-Marie Lanlo (AQCC)
Comité de rédaction:
Miryam Charles
Martin Gignac (AQCC)
Rédacteurs:
Olivier Bouchard
Olivier Maltais
Réviseure:
Geneviève Pigeon