Broken City (Emprise sur la ville) ***

18 janvier 2013

Un peu avant les élections municipales, un ancien policier new-yorkais devenu détective privé (Mark Walberg) est engagé par le maire de la ville (Russel Crowe) afin de surveiller sa femme (Catherine Zeta-Jones) qu'il croit coupable d'adultère. Pourtant, les apparences ne sont pas ce qu'elles semblent...

Réalisateur : Allen Hughes | Dans les salles du Québec le 18 janvier 2013 (Les films Séville)

Une fois qu'on accepte son intrigue sans queue ni tête, Broken City est un film divertissant qui sait trouver un équilibre entre ses touches d'humours et ses moments plus sombres. Sans prétendre détenir la vérité, le film offre réellement un point de vue particulier sur les effets du pouvoir et de l'argent. L’ancien policier en déchéance (incarné avec justesse par Marc Walberg) est opposé au maire de la ville (Russel Crowe, toujours excellent) que rien ne peut arrêter. Mais le héros en est-il un? Avec cette interrogation, le scénariste Brian Tucker réussit à réinjecter une certaine conscience dans le cinéma d'action. Si on ne connaît jamais l'état d'âme du personnage principal (il ne se confiera jamais sur son geste), on subit comme spectateur les contrecoups de la violence. En effet, les films du genre n’ont pas l’habitude de faire ressentir le poids de la mort et de ses conséquences alors que dans Broken City, le meurtre a un impact… et le jeu des acteurs (Catherine Zeta-Jones, Barry Pepper, Jeffrey Wright) y est indéniablement pour quelque chose.
Si l’on peut parfois se laisser distraire par les faiblesses de la construction narrative, on le pardonnera aisément à Allen Hughes car il a su trouver une manière de mettre en scène des personnages forts aux visages multiples. Et avouons-le, il y a quelque chose de plaisant à imaginer les dessous de la corruption municipale!
 

Suivre Cinéfilic

Archives

L'équipe

Rédacteur en chef:
Jean-Marie Lanlo (AQCC)
Comité de rédaction:
Miryam Charles
Martin Gignac (AQCC)
Rédacteurs:
Olivier Bouchard
Olivier Maltais
Réviseure:
Geneviève Pigeon