Delivery Man (Donneur anonyme)**

22 novembre 2013

David Wozniak (Vince Vaughn) est livreur de viande pour la boucherie familiale. Sa vie bascule lorsqu’il apprend non seulement que sa petite amie (Cobie Smulders) attend un enfant de lui, mais qu'il est également le géniteur de 533 enfants.

Réalisateur: Ken Scott | Dans les salles du Québec le 22 novembre 2013 (Buena Vista)

La version américaine de Starbuck voit enfin le jour sur nos écrans. L'histoire est restée la même, seuls les comédiens et la langue ont changé. Ainsi, tout comme dans la version originale, le personnage principal se retrouve à changer de vie du jour au lendemain lorsqu'il apprend qu'il est le père biologique de plus de cinq cents enfants. Ce point de départ qui avait tout pour amener des situations comiques ne semble pas vouloir être assumé dans le scénario.
Au lieu d'opter pour une comédie franche sur la paternité et la responsabilité (ou l'irresponsabilité) parentale, le film oscille entre le mélodrame et les moments plus absurdes. On se retrouve alors face des problèmes de rythme, les scènes dramatiques ne se mariant pas bien avec celles prétendument drôles. De plus, mis à part le personnage principal qui possède une certaine profondeur, les autres ne sont que de simples accessoires servant à l'amener sur la voie de la rédemption.
Ceux qui ont vu (et aimé) la version originale trouveront probablement Delivery Man terne et inabouti. Il est également regrettable de constater que Vince Vaughn ne possède pas le charisme de Patrick Huard. De plus, au niveau de la direction artistique et de la caméra, tout est plus sombre, moins vivant, moins éclatant.
Pour ce qui est de la mise en scène, Ken Scott livre un film compétent qui ne se démarque cependant en rien de ce genre de comédies. On aurait aimé un peu plus d'audace et de subversion. Espérons que sa prochaine réalisation aux États-Unis lui permette d'en faire preuve.
 

Suivre Cinéfilic

Archives

L'équipe

Rédacteur en chef:
Jean-Marie Lanlo (AQCC)
Comité de rédaction:
Miryam Charles
Martin Gignac (AQCC)
Rédacteurs:
Olivier Bouchard
Olivier Maltais
Réviseure:
Geneviève Pigeon