Thor - The Dark World (Thor - Un monde obscur) *

8 novembre 2013

Suite à l'emprisonnement de son frère Loki (Tom Hiddleston), Thor (Chris Hemsworth) réussit à rétablir l'ordre dans le royaume d'Asgard. Malgré ses nombreux succès sur le champ de bataille, il ne peut s'empêcher de penser à la belle Jane Foster (Nathalie Portman) qui est demeurée sur Terre. Leur réunion aura des conséquences désastreuses sur l'avenir du monde.

Réalisateur : Alan Taylor | Dans les salles du Québec le 8 novembre 2013 (Buena Vista)

La suite des aventures de Thor, réalisée par Alan Taylor (Games of Thrones), s'ouvre sur un prologue qui tente en vain de nous intéresser aux motifs ultérieurs de vengeance du vilain Malekith (Christopher Eccleston). En cherchant à tout prix à nous faire comprendre les raisons qui le poussent à déverser sa colère sur le peuple d'Asgard, le film perd graduellement tout intérêt.
Cependant, les personnages ne sont pas différents du premier volet. Thor, toujours aussi glorieux, est une espèce de brute au grand cœur et son frère Loki combat à nouveau ses démons intérieurs. Le réalisateur semble ne pas avoir eu assez confiance en son scénario et sur la relation complexe qui existe entre les deux frères. Il s'est plutôt replié sur un rythme chaotique et une série de scènes de combat explosives. Alors que le premier volet, réalisé par Kenneth Branagh, s'appuyait sur son texte qui pouvait par moment rappeler la tragédie grecque, le film de Taylor mise sur l'action, les effets spéciaux et la 3D.
Malgré de belles performances d'acteurs (sous-utilisés), le film ne réussit pas à soulever l'enthousiasme. Ce monde obscur, cette menace qui pèse constamment sur les héros et qui déterminera le sort de l'humanité sont traités de façon si simple qu'on pourrait presque crier à l'insulte.
Thor - The Dark World est une mauvaise fable pour enfants qu'on a tenté de déguiser (tant bien que mal) sous un vernis d'explosifs et de violence. Après avoir massacré un bon nombre des méchants, Thor nous apprend que la violence n'est pas la seule solution. Un discours de paix qu'on aimerait bien entendre de la bouche de Tony Stark!
 

Suivre Cinéfilic

Archives

L'équipe

Rédacteur en chef:
Jean-Marie Lanlo (AQCC)
Comité de rédaction:
Miryam Charles
Martin Gignac (AQCC)
Rédacteurs:
Olivier Bouchard
Olivier Maltais
Réviseure:
Geneviève Pigeon