Mandela - Long Walk to Freedom (Mandela - Un long chemin vers la liberté) **

25 décembre 2013

Le jeune Nelson Mandela (Idris Elba) est élevé dans la campagne sud-africaine avant de prendre le chemin de Johannesburg, où il va devenir avocat et s’engager dans la politique.
Son engagement musclée va lui valoir une condamnation à perpétuité…

Réalisateur: Justin Chadwick| Dans les salles du Québec le 25 décembre 2013 (Les Films Séville)

En adaptant l’autobiographie de Nelson Mandela, Justin Chadwick s’attaquait à un sujet piège. Son héros semble si inattaquable que la marge de manoeuvre est très réduite et ne laisse a priori la place à rien d’autre qu’une illustration simpliste de la vie d’une véritable icône (de surcroît âgée et mourante au moment de la réalisation du film).
Le résultat est sans surprise! Après un début relativement efficace, le film se laisse vite dépasser par l’ampleur de son sujet et semble choisir la voie de la facilité (la succession des passages obligés ponctués d’éléments dramatiques surlignés par une musique indigeste). Les épisodes de la vie de la légende vivante s’enchaînent, mais l’homme est réduit à l’état de coquille vide par un réalisateur tellement impressionné qu’il semble avoir du mal à regarder Mandela de front. Malheureusement, en plus de passer à côté de l’homme, Justin Chadwick passe à côté de l’aspect politique. La tentative d’évolution de l’Afrique du Sud vers un pays uni n’est qu’effleurée sans conviction et de manière aussi anecdotique que le reste.
Le résultat, s’il se laisse voir sans trop d’ennui malgré ses 2h40, ne dépasse jamais le stade de petite oeuvrette bien fade par rapport à son modèle, qui nous a quittés il y a peu et dont nous saluons respectueusement la mémoire et le combat pour l’égalité des hommes dans le respect de chacun.
 

Suivre Cinéfilic

Archives

L'équipe

Rédacteur en chef:
Jean-Marie Lanlo (AQCC)
Comité de rédaction:
Miryam Charles
Martin Gignac (AQCC)
Rédacteurs:
Olivier Bouchard
Olivier Maltais
Réviseure:
Geneviève Pigeon