Big Sur *

14 février 2014

Suite au succès de son premier roman, Jack Kerouac (Jean-Marc Barr) se rend dans une cabine isolée au milieu des bois. Il entreprend une réflexion sur sa vie et sur le monde qui l'entoure.

Réalisation : Michael Polish | Dans les salles du Québec le 14 février 2014 (Cinéma du Parc)

Il y a quelques années, le cinéaste Brésilien Walter Salles avait tenté (sans succès) de donner vie à l'écriture de Kerouac par l'entremise du film de fiction On the road. C'est maintenant au tour de Michael Polish de tenter cet exploit avec Big Sur.
Malheureusement, il ne suffit pas d'un montage saccadé, d'une trame sonore noyée de jazz et d'une quantité exaspérante de personnages névrotiques pour recréer l'univers de Kerouac. Il est regrettable de constater que le réalisateur soit tombé si facilement dans le piège.
De plus, Polish détourne le propos en cours de route, comme s'il perdait confiance à la fois en son sujet et en ses acteurs. Le traitement qui leur est fait est d'ailleurs déplorable. La musique trop appuyée couvre souvent leurs dialogues, leur laissant peu de chance pour s'exprimer.
Au final, l'expérience cinématographique qu'est Big Sur s'avère être des plus navrantes. Quand on pense aux possibilités offertes par le roman de Kerouac, on ne peut s'empêcher de penser que quelque chose s'est perdu en route. Le constat est sévère : ce film sur le désir de liberté n'arrive définitivement pas à trouver sa place à l'écran.
 

Suivre Cinéfilic

Archives

L'équipe

Rédacteur en chef:
Jean-Marie Lanlo (AQCC)
Comité de rédaction:
Miryam Charles
Martin Gignac (AQCC)
Rédacteurs:
Olivier Bouchard
Olivier Maltais
Réviseure:
Geneviève Pigeon