La danse de la réalité / The Dance of Reality (La danza de la realidad) ***

2 mai 2014

Au début des années 30, dans une petite ville chilienne, les membres d'une famille d'origine juive tentent de survivre et de se faire accepter par les habitants. Les tensions politiques du pays affecteront leurs vies de façon dramatique.

Réalisateur : Alejandro Jodorowsky | Dans les salles du Québec le 2 mai 2014 (Funfilm Distribution)

Plus de vingt années ont passé depuis la dernière offrande du cinéaste chilien, qui nous revient ici avec ses lointains souvenirs. Il partagera avec nous la vie d'un enfant que l'on pousse à reconnaître sa différence.
Si l'aspect festif à tout d'abord quelque chose d'enchanteur, on ne peut s'empêcher de craindre le pire. En effet, le premier tiers du film donne l'impression d'assister à une leçon de morale. On sent chez le réalisateur une quête personnelle sur une période sombre de l'histoire chilienne, mais ses apparitions dans le film (en qualité de narrateur et d'acteur) provoquent un certain didactisme qui crée une distance souvent inconfortable. Il faudra toutefois admettre que le procédé n'est pas dépourvu d'intérêt.
Par la suite, il laisse cependant la place à une histoire aussi hilarante qu'horrifiante. C'est à travers le point de vue d'un enfant sur une réalité trop dure que Jodorowsky nous entraîne vers un monde fantastique. Il maîtrise l'ironie et le sarcasme. De plus, les dialogues vifs et à double tranchant nous ouvrent des portes sur d'autres sens, d'autres mondes. C'est d'ailleurs exactement ce que reproduit le réalisateur au niveau de la mise en scène: malgré ce mélange d'humour et de mélodrame, de réaliste et de fantastique, il est étonnant de voir un réalisateur jongler avec tant d'éléments sans pour autant perdre l'équilibre.
 

Suivre Cinéfilic

Archives

L'équipe

Rédacteur en chef:
Jean-Marie Lanlo (AQCC)
Comité de rédaction:
Miryam Charles
Martin Gignac (AQCC)
Rédacteurs:
Olivier Bouchard
Olivier Maltais
Réviseure:
Geneviève Pigeon