Force Majeure (Turist) **½

16 janvier 2015

En vacances d'hiver dans les Alpes françaises, une famille suédoise se trouve au centre d’une avalanche. S’ils s’en sortent physiquement indemnes, l’unité familiale est chamboulée, la place du père qui n’aurait pas protégé ses enfants durant l’événement étant profondément remise en cause.

Réalisé par Ruben Östlun | Dans les salles du Québec le 16 janvier 2014 (EyeSteelFilm Distribution)

Force Majeure opère comme un conte cruel. En utilisant dans son œuvre hivernale la musique que Vivaldi composait plutôt pour l’été, Ruben Östlun pose d’emblée l’ironie qui porte tout son film. Ses personnages ne lui sont pas sympathiques mais sont les victimes qu’il enferme dans un hôtel pour mieux s’amuser à les torturer émotionnellement.
Il faut reconnaître que la mise en scène d’Östlun impressionne. Évidemment très distante, elle présente les extérieurs comme étant aussi magnifiques qu’écrasants. Les Alpes françaises prennent un caractère intimidant sur lequel l’image capitalise constamment. Le réalisateur met en place avec talent un climat anxiogène qui se trouve aussi dans les scènes intérieures, moins réussies par leur caractère artificiel et répétitif. Prise au piège avec les personnages, la caméra est contrainte à répéter les mêmes plans, et le film doit alors s’en sortir par son seul texte.
Ce qui déçoit surtout finalement dans Force Majeure c’est la superficialité du discours. En s’attaquant à la cellule familiale, Östlun se trouve en terrains connus. À défaut de trouver à rajouter sur le sujet, il se contente à de le regarder avec un cynisme moralisateur. Du coup, l’exercice tourne rapidement à vide, confortant son état d’esprit condescendant plutôt que provoquant des idées. La complaisance générale de Force Majeure laisse un goût amer, d'autant plus que le décor mis en place par le cinéaste poussait à espérer plus qu’une redite artificielle et austère de sujets vus maintes fois au cinéma.
Si le film satisfait en surface, il ne soutient malheureusement pas une attention prolongée.
 

Suivre Cinéfilic

Archives

L'équipe

Rédacteur en chef:
Jean-Marie Lanlo (AQCC)
Comité de rédaction:
Miryam Charles
Martin Gignac (AQCC)
Rédacteurs:
Olivier Bouchard
Olivier Maltais
Réviseure:
Geneviève Pigeon