'71 ***

13 mars 2015

1971, suite à de violentes émeutes, un soldat britannique se retrouve prisonnier des rues de Belfast lorsque qu'il est séparé de son unité. Il devra faire preuve de courage et de détermination s'il veut survivre en territoire ennemi.

Réalisateur : Yann Demange | Dans les salles du Québec le 13 mars 2015 (Remstar)

D'entrée de jeu, il faut reconnaître le savoir-faire du réalisateur Yann Demange.  En effet, '71 est un film tout simplement prenant. L'intrigue est bien ficelée et le mélange entre suspense et action est juste à point. De plus, les comédiens livrent tous d'excellentes performances qui nous font valser d'une émotion à l'autre. Le réalisateur nous offre également une mise en scène et un scénario compétents. Tous ces éléments font du film une œuvre particulièrement réussie.
Pourtant, malgré la maîtrise de ces éléments, un criant manque d'originalité pourra être remarqué. Le réalisateur ne prend aucun risque et on a parfois l'impression d'assister à une recette (tout de même bien dosée) utilisant les mêmes ingrédients que plusieurs films vus et revus auparavant. L'homme seul contre tous, se vidant de son sang avec pour seules armes son intelligence et un couteau acéré. On aurait souhaité un peu plus d'audace dans le scénario et à la mise en scène.
Cependant, en prenant soin de ne pas prendre parti (les Britanniques et les Irlandais ont chacun dans leurs rangs des éléments corrompus), le film soulève d'intéressantes questions sur les raisons qui poussent les hommes à faire la guerre et surtout, sur les relations entre ceux qui sont au pouvoir et ceux qui exécutent les ordres. Le constat est quelque peu désolant.
 

Suivre Cinéfilic

Archives

L'équipe

Rédacteur en chef:
Jean-Marie Lanlo (AQCC)
Comité de rédaction:
Miryam Charles
Martin Gignac (AQCC)
Rédacteurs:
Olivier Bouchard
Olivier Maltais
Réviseure:
Geneviève Pigeon