Cavanna. Jusqu’à l’ultime seconde, j’écrirai **

4 septembre 2015

Biographie de François Cavanna, auteur du roman Les Russkoffs et co-fondateur des journaux Hara Kiri et Charlie Hebdo.

Réalisé par Denis et Nina Robert | Dans les salles du Québec le 4 septembre 2015 (AZ Films)

Les événements récents ont tristement rappelé l’importance d’une presse libre de discours et d’esprit. Personne ne s’en cache, Charlie Hebdo, toujours d’actualité, était tout de même de plus en plus délaissé par les lecteurs. Si le projet de film de Denis et Nina Robert fût entamé avant la mort de François Cavanna et l’attaque contre le journal, l’intention de conserver la mémoire reste le point de départ du projet.
Malheureusement, une figure marginale et excentrique comme Cavanna méritait d'être le sujet d'un film moins conventionnel. Cavanna. Jusqu’à l’ultime seconde, j’écrirai, opérant à partir d’images d’archives et d’entrevues, retrace en effet le parcours point par point de l’auteur sans jamais sortir des sentiers battus. C’est malheureusement plus un cours sur sa personne qu'un discours avec lui qui s’établit.
Ceci dit, Denis Robert ne manque pas de se mettre en scène. Sa narration explique pourquoi il voulait faire le film, tout comme il met de l’avant ses questions face à son sujet. Malheureusement,le procédé n’apporte rien au film. Robert est trop impressionné par la figure qu’il capte pour la confronter. Pourtant, François Cavanna est une personne qui a produit ses meilleurs textes en moment d’adversité, face à la censure ou encore la maladie. Les réalisateurs, bien que respectueux de la personne qu’ils filment, n’ont pas l’esprit qui aurait permis à François Cavanna de s’ouvrir complètement face à la caméra. C’est tout de même ce dernier qui, par son propre discours, sauve le film de l’échec total en lui donnant quelques rares belles idées.
L'avis de la rédaction :

Olivier Bouchard: **
Jean-Marie Lanlo: **
Martin Gignac: **½
Miryam Charles: **
 

Suivre Cinéfilic

Archives

L'équipe

Rédacteur en chef:
Jean-Marie Lanlo (AQCC)
Comité de rédaction:
Miryam Charles
Martin Gignac (AQCC)
Rédacteurs:
Olivier Bouchard
Olivier Maltais
Réviseure:
Geneviève Pigeon