Split (Divisé) ****

20 janvier 2017

Enlevées par un homme souffrant de troubles de la personnalité, trois jeunes femmes tentent de s’en sortir indemnes.

Réalisateur : M.Night Shyamalan | dans les salles du Québec le 20 janvier (Universal)

Après le prometteur The Visit, dans lequel des enfants devaient lutter pour leur survie, Shyamalan poursuit l'exploration de ce thème. Cependant, il arrive cette fois à nuancer le rapport complexe entre victime et bourreau. Si on peut aisément louer la performance magistrale de James McAvoy, la galerie de personnages que nous propose Shyamalan est également très réussie (de la psychiatre emphatique qui peine à voir la menace qui pèse à la jeune fille victime d’abus durant son enfance en passant par ses deux camarades de classe qui paraissent bien superficielles).
Cela lui permet surtout de se demander comment réussir à s’adapter, face à l’horreur d’une réalité, sans reproduire le mal qu’on a subi.
Pour répondre à cette question, le réalisateur recrée un héros (ou plutôt une héroïne) et des vilains et nous entraîne dans des lieux sombres, tout en profondeur, où se déroulera une bataille entre le bien et le mal. Les retours à la surface (lors de brèves sessions avec une psychiatre ou lors de retours vers le passé) ne seront que des appels à l’aide qui demeureront sans réponses. La mise en scène sobre et consciencieuse (aidé par l’efficacité de la trame sonore et musicale) viendra fortifier le tout.
Tout en se démarquant des films qui ont fait sa renommée (il y fait tout de même des références), le cinéaste semble avoir enfin retrouvé sa voie. Split annonce peut-être la fin de son chemin de croix.
L'avis de la rédaction :

Miryam Charles: ****
OLivier Bouchard: ***
Olivier Maltais: ***
 

Suivre Cinéfilic

Archives

L'équipe

Rédacteur en chef:
Jean-Marie Lanlo (AQCC)
Comité de rédaction:
Miryam Charles
Martin Gignac (AQCC)
Rédacteurs:
Olivier Bouchard (AQCC)
Pascal Grenier (AQCC)
Olivier Maltais
Ambre Sachet
Réviseure:
Geneviève Pigeon