The Death of Stalin (La mort de Staline) **

23 mars 2018

L'annonce de la mort de Staline représente un immense bouleversement pour ses proches collaborateurs… et se transforme vite en course à la succession.

Réalisateur: Armando Iannucci | Dans les salles du Québec le 23 mars 2018

Précédé d'une réputation plus qu'élogieuse, The Death of Stalin arrive enfin sur nos écrans… mais ne nous réjouissons pas trop vite! En effet, le film possède de gros points faibles. Le plus important est probablement de ne faire que très rarement sourire, ce qui est toujours problématique pour une comédie. Certes, elle ne recherche pas le gros gag facile et joue plus la carte du comique très noir (ce qui n'est pas pour nous déplaire), mais elle semble en réalité ramer à contre-courant sans jamais faire mouche à force de vouloir toujours trop en faire, principalement en raison de son sujet et des détails historiques qu'elle aborde. Était-il en effet utile d'insister sur l'absurdité de certaines anecdotes réelles qui n'avaient pas besoin qu'on en rajoute (un concert que l'on fait rejouer car le chef suprême en souhaite un enregistrement, le même dictateur qui marine toute une nuit dans son urine car personne n'ose le déranger, un second couteau qui élimine la menace numéro un pour prendre la tête du pouvoir, etc.)?
Au final, la satire se transforme en jeu de massacre si grossier qu'elle perd toute pertinence, et la description du panier de crabes que représente la succession d'un tyran n'est jamais abordée sous l'angle qui aurait pu transformer le film en un constat cruel de la bassesse humaine.
Ni pertinent politiquement, ni drôle, The Death of Stalin a seulement le mérite d'être bien plus soigné visuellement qu'une comédie lambda et d'être servi par d'excellents comédiens. Le film n'en est pas moins un pétard mouillé… ou un cocktail molotov sans matière inflammable. C'est-à-dire, pas grand-chose!
L'avis de la rédaction :

Jean-Marie Lanlo: **
Martin Gignac: ***½
Pascal Grenier: ***
Ambre Sachet: **
 

L'équipe

Rédacteur en chef:
Jean-Marie Lanlo (AQCC)
Comité de rédaction:
Miryam Charles
Martin Gignac (AQCC)
Pascal Grenier (AQCC)
Rédacteurs:
Olivier Bouchard (AQCC)
Ambre Sachet (AQCC)
Réviseure:
Geneviève Pigeon