La vérité ****

18 mars 2011

Saint-Hyacinthe, de nos jours. Yves et Gabriel, deux adolescents inséparables malgré des personnalités différentes, mènent une vie confortable et sans histoires. Un soir, une virée trop arrosée tourne au drame et entraîne la mort d'un homme. Chacun fait face à sa façon à l'effroyable geste qu'ils ont commis.

Réalisateur : Marc Bisaillon | En salles le 18 mars 2011 (Filmoption international)


Dès les premières images, nous sommes séduits par la mise en scène délicate de Marc Bisaillon. Épaulé par une image lumineuse (signée Mathieu Laverdière), elle suit avec grâce ses personnages, sans voyeurisme ni volonté de les accabler, et parvient à les rendre authentiques et familiers en quelques plans. En rejetant le misérabilisme, Marc Bisaillon refuse de placer ses protagonistes dans la catégorie des « autres », de ceux dont les actions nous seront à jamais étrangères. Il fait de ces ados (Pierre-Luc Lafontaine et Émile Mailhiot, excellents) des êtres qui pourraient être nous, nos enfants, nos frères. Lorsque le drame arrive, il ne juge pas ses personnages, ne les scrute pas comme des bêtes sauvages. Il continue de s'intéresser à eux avec sensibilité, préférant leur laisser le soin de tirer les conséquences morales de leurs actes.
En réussissant ce magnifique portrait d'adolescents soudain confrontés au drame, Bisaillon nous livre un film qui n'a pas besoin d'user d'effets pour nous toucher ; un film beau, sensible et intelligent. En un mot, un film rare.
Lire notre entrevue avec Marc Bisaillon
 

Suivre Cinéfilic

Archives

L'équipe

Rédacteur en chef:
Jean-Marie Lanlo (AQCC)
Comité de rédaction:
Miryam Charles
Martin Gignac (AQCC)
Rédacteurs:
Olivier Bouchard
Olivier Maltais
Réviseure:
Geneviève Pigeon