The Thing (La chose) **½

14 octobre 2011

Kate Lloyd (Mary Elizabeth Winstead) part en Antarctique rejoindre une équipe de scientifiques norvégiens qui vient de faire une formidable découverte: un vaisseau spatial et un de ses occupants, emprisonnés dans la glace depuis plusieurs millénaires. Fort malencontreusement, les analyses effectuées libèrent “la chose”, qui possède l’inquiétant pouvoir de reproduire à la perfection toute matière organique, y compris l’être humain!

Réalisateur: Matthijs van Heijningen Jr. │ En salles le 14 octobre 2011 (Universal Pictures)


Autant le dire tout de suite, nous ne comparerons pas The Thing à ses glorieux prédécesseurs, même si la version signée John Carpenter reste dans toutes les mémoires. D’ailleurs, Matthijs van Heijningen Jr. a l’intelligence de ne pas essayer de jouer dans la même catégorie que le maître et se contente seulement dans ce prologue de petits clins d’oeil au film de 1982. Pour le reste, il signe un petit film techniquement bien fichu et doté d’effets spéciaux efficaces. Pourtant, la sauce a du mal a prendre tant l’histoire souffre d’incohérences. Étrangement, c’est justement cette somme d’incohérences, associée à une envie réjouissante de produire un divertissement décomplexé, qui finit par séduire en conférant au film une certaine naïveté digne d’une petite série B d’antan. Le spectateur bien disposé pourra donc finir par se laisser charmer (la ravissante Mary Elizabeth Winstead y est peut-être aussi un peu pour quelque chose!) avant d’oublier The Thing version 2011 sitôt la projection terminée. Par contre, il pourrait ressentir une forte envie: revoir la version de John Carpenter... décidément pas si facile à mettre de côté!
 

Suivre Cinéfilic

Archives

L'équipe

Rédacteur en chef:
Jean-Marie Lanlo (AQCC)
Comité de rédaction:
Miryam Charles
Martin Gignac (AQCC)
Rédacteurs:
Olivier Bouchard
Olivier Maltais
Réviseure:
Geneviève Pigeon