Un heureux événement **½

23 mars 2012

Film vu à l’occasion du festival Cinemania

Barbara (Louise Bourgoin) rencontre Nicolas (Pio Marmai), et c’est le coup de foudre. Très vite, Barbara tombe enceinte et le couple attend avec impatience cet heureux événement. Mais la vie réelle et la vie souhaitée ne font pas toujours qu’un.

Réalisateur : Rémi Bezançon | Dans les salles du Québec le 23 mars (Les Films Séville)

Un heureux événement débute comme une très agréable comédie sur un amour naissant et une maternité prochaine. Le rythme enjoué et les acteurs agréables donnent à l’ensemble une belle vitalité qui permet à cette première partie de réjouir même les spectateurs qui ne sont pas particulièrement amateurs de comédies. Après l’accouchement, le film a même l’audace de prendre le risque appréciable de porter un regard plus dur sur la nouvelle structure familiale à trois. La tentative de quitter la comédie pure pour porter un regard sombre et désabusé sur les événements est fort louable et très intéressante, voire prometteuse. Malheureusement, jamais cette seconde partie ne parvient à convaincre. En conservant des personnages de comédie qui deviennent alors trop caricaturaux pour être crédibles, ce qui fonctionnait parfaitement dans la première partie ne fonctionne plus. Le film se prend alors lui même les pieds dans le tapis, et rien (pas même une Louise Bourgoin impeccable en plus d'être délicieuse) ne parvient à le faire se redresser.
Le résultat demeure intéressant, les qualités évidentes, les intentions et la prise de risque respectables... mais on reste malheureusement un peu sur notre faim!
 
Rechercher sur cinéfilic

Suivre Cinéfilic

Archives