Maleficient (Maléfique) *½

30 mai 2014

La fée Maleficient (Angelina Jolie), pour se venger de son ancien amant devenu roi (Sharlto Copley), entreprend de jeter un sort sur l'enfant (Elle Fanning) de celui-ci. Ce sort endormira la princesse éternellement le jour de ses seize ans.

Réalisé par Robert Stromberg | Dans les salles du Québec le 30 mai 2014 (Walt Disney Pictures Canada)

Réécriture libre du conte de la Belle au bois dormant et, au passage, de l'histoire qui lui appartient presque de nos jours, Disney essaie de subvertir le conte en prenant le point de vue de la fée maléfique. Ce point de vue n'était pas sans intérêt au départ, mais le film tourne rapidement à l'anecdotique, ne réussissant pas à cacher la faiblesse de son scénario avec sa production luxueuse.
En se réappropriant le personnage habité par le mal, la scénariste Linda Woolverton tente de comprendre la source de cette méchanceté. Elle le fait très fastidieusement, occupant presque la moitié de son récit par l'exploration de cette motivation. Le film ne semble s'attaquer réellement à son sujet qu'après cette introduction allongée, mais il est déjà trop tard. Après s’être attardé trop longuement sur les comportements de la protagoniste, le film laisse trop peu de temps aux personnages secondaires pour leur permettre de prendre leur ampleur. Contraints à interpréter des personnages superficiels, les acteurs, sans nécessairement jouer faux, ne réussissent pas à les incarner. Angelina Jolie a le seul beau rôle. Aussi productrice du projet, elle s'y investit complètement et représente le seul point fort de l'entreprise.
Quoi qu'il fasse, Robert Stromberg, à la réalisation, ne peut pas relever le film. Spécialiste des effets spéciaux, il affiche fièrement ceux-ci dès qu'il le peut dans une mise en scène toutefois bancale. Le monde présenté est, à l'image des personnages qui l'habitent, factice. De toute façon, si le film s'éloigne du conte original par certains points, ce n'est que pour revenir, plus faiblard, à une morale enfantine. Voulant réécrire un conte, Maleficient rate la cible et ne réussit qu'à le désincarner.
 

Suivre Cinéfilic

Archives

L'équipe

Rédacteur en chef:
Jean-Marie Lanlo (AQCC)
Comité de rédaction:
Miryam Charles
Martin Gignac (AQCC)
Rédacteurs:
Olivier Bouchard
Olivier Maltais
Réviseure:
Geneviève Pigeon