La belle saison ****

26 février 2016

Dans la France du début des années 70, une jeune paysanne qui aime les filles (Izïa Higelin) vient vivre à Paris. Elle y rencontre une jolie professeur d’espagnol (Cécile de France) engagée dans les combats féministes.

Réalisatrice: Catherine Corsini | Dans les salles du Québec le 26 février 2016 (Axia)

Après un film en demi-teinte (Trois mondes), Catherine Corsini nous revient avec un film à la hauteur de son talent en évitant une succession de pièges qui menaçaient pourtant de mettre en péril sa proposition. Non seulement en effet elle parvient à nous offrir une reconstitution historique qui ne ressemble jamais trop à une carte postale temporelle (même si elle abuse un peu trop de l’effet poils sous les bras 70’s…), mais surtout, elle traite de combat féministe sans avoir recours aux simplifications militanto-reductrices.
Pour y parvenir, elle trouve le savant dosage entre le particulier et le collectif. Si le combat des femmes pour l’égalité est abordé tout au long du film, il est en effet toujours parfaitement intégré à l’histoire sentimentale qui sert de moteur au récit. De plus, Corsini et sa coscénariste Laurette Polmanss prennent la peine de nous dépeindre des personnages crédibles et jamais caricaturaux, sans opposer trop simplement les femmes aux hommes (un de ses personnage dit d’ailleurs « Je ne suis pas contre les hommes, je suis pour les femmes», ce qu’applique Corsini à merveille).
Au-delà de ces qualités d’écriture, Corsini témoigne également avec ce film de son talent pour la mise en scène, qui sait ici toujours se mettre au service de ses personnages. L’interaction entre ces deux femmes, la fascination que l’une exerce sur l’autre, la naissance du désir, la sensualité des rapports physiques, la complicité… tous ces éléments qui ne peuvent pas se contenter d’être écrits mais qui doivent être incarnés à l’écran, sont parfaitement restitués. Corsini, avec sa capacité à faire vivre des êtres devant sa caméra, y est pour beaucoup… mais il serait injuste de ne pas citer Cécile de France et Izïa Higelin (plus que parfaite), qui détiennent également, grâce à la force de leur interprétation, une grande part de responsabilité dans la réussite de cette Belle saison.
L'avis de la rédaction :

Jean-Marie Lanlo: ****
Martin Gignac: ***
 

Suivre Cinéfilic

Archives

L'équipe

Rédacteur en chef:
Jean-Marie Lanlo (AQCC)
Comité de rédaction:
Miryam Charles
Martin Gignac (AQCC)
Rédacteurs:
Olivier Bouchard
Olivier Maltais
Réviseure:
Geneviève Pigeon