En berf: Une histoire de fou **½ / El Clan **

1 avril 2016

Dans les salles du Québec le 1 avril 2016

Une histoire de fou **½
Robert Guédiguian est un cinéaste attachant, capable du meilleur (Le promeneur du champs de Mars, Les neiges du Kilimandjaro) comme du beaucoup moins subtil. Avec Une histoire de fou, il est plus proche de la seconde catégorie, principalement en raison de sa tendance à vouloir jouer les professeurs de manière trop ostensible.
Certes, sa réflexion sur la frontière résistance / terrorisme et sur le pouvoir / les limites de l’action armée auraient pu être intéressante, mais il nous impose tellement sa leçon sans faire confiance au jugement du spectateur qu’il finit par lasser (voir agacer).
Dommage, car il avait le talent et l’intelligence pour nous offrir beaucoup mieux.
(L'avis de la rédaction : Lanlo : **½ | Gignac : *** | Maltais ***)

Le Clan (El Clan) **
El Clan donne l’impression d’un beau gâchis. Pablo Trapero a en effet du talent, mais à force de se prendre trop pour Scorsese, de laisser l’anecdote prendre le dessus sur son vrai sujet, de ne plus savoir où donner de la tête et de se laisser étouffer par une bande-son mal maîtrisée, il finit par nous offrir une oeuvre qui possède des qualités évidentes, mais qui sonne creux.
À force de vouloir faire des images en oubliant qu’il filme des personnages (et des liens familiaux) à une période particulière de l’Argentine (la fin de la dictature), il passe à côté de presque tout ce qui aurait pu faire la force de son film. Dommage....
(L'avis de la rédaction : Lanlo : ** | Gignac : **½)
 

Suivre Cinéfilic

Archives

L'équipe

Rédacteur en chef:
Jean-Marie Lanlo (AQCC)
Comité de rédaction:
Miryam Charles
Martin Gignac (AQCC)
Rédacteurs:
Olivier Bouchard
Olivier Maltais
Réviseure:
Geneviève Pigeon