The Circle (Le cercle : Le pouvoir de tout changer) *½

28 avril 2017

Mae (Emma Watson) est engagée par The Circle, prestigieuse entreprise spécialisée dans les nouvelles technologies. Très vite, elle prend goût aux médias sociaux et au désir de transparence absolue. Sa soudaine passion pour la négation de la vie privée la pousse à devenir le cobaye d’une nouvelle expérience, qui lui plaît beaucoup, puis d’une autre, qui lui plaît beaucoup moins!

Réalisateur: James Ponsoldt | Dans les salles du Québec le 28 avril 2017 (Entract)

Après trois films qui traitaient avec plus ou moins d’insistance du sujet de l’alcoolisme (Off the Black, Smashed, The Spectacular Now), James Ponsoldt semble avoir compris qu’il est parfois bon de se renouveler, et aborde un thème très différent (les nouvelles technologies, les réseaux sociaux, l’auto-Big Brotherisation volontaire, etc.).
Certes, en essayant de nous faire comprendre que la technologie peut avoir du bon, mais qu’un usage irréfléchi n’est pas sans danger, il enfonce un peu une succession de portes ouvertes... mais pourquoi pas? Le thème est suffisamment riche pour qu’on s’y attarde un peu, d’autant plus que les pistes de réflexions sont multiples et potentiellement complexes (et donc passionnantes). Malheureusement, Ponsoldt laisse de côté cette potentialité et se contente de rester en surface de tout ce qu’il aborde, enchaînant avec une régularité affligeante les erreurs d’écriture (même s’il partage les torts avec son co scénariste Dave Eggers, qui est également l’auteur du roman adapté pour l’occasion) et de mise en scène… celle-ci insistant lourdement sur chaque élément narratif déjà superflu.
Au final, The Circle ressemble à un film qui se voudrait intelligent mais qui est en réalité d’une grande bêtise à force d'insister sur ce que tout le monde a déjà compris depuis 10 ans.
Certains parviendront peut-être à en rire. D’autres retiendront la seule bonne idée du film: le choix de Tom Hanks (habituel héros américain ordinaire) dans le rôle du patron de The Circle, sorte de gouru techno moderne et sauveur du monde autoproclamé… mais pas si parfait!
L'avis de la rédaction :

Jean-Marie Lanlo: *½
Olivier Bouchard: *½
Ambre Sachet: *½
 

Suivre Cinéfilic

L'équipe

Rédacteur en chef:
Jean-Marie Lanlo (AQCC)
Comité de rédaction:
Miryam Charles
Martin Gignac (AQCC)
Pascal Grenier (AQCC)
Rédacteurs:
Olivier Bouchard (AQCC)
Olivier Maltais
Ambre Sachet
Réviseure:
Geneviève Pigeon