DVD / VOD: Mobile étoile ***

5 juillet 2016

(réalisateur: Raphaël Nadjari ; En DVD et VOD au Québec chez TVA Films et Filmoption International dès le 5 juillet 2016)

Lors de sa sortie québécoise, nous avions fait l’impasse sur Mobile étoile, qui avait d’ailleurs reçu un accueil assez froid de la part de nombreux collègues. L’édition DVD nous permet de revenir sur ce film, qui aurait mérité selon nous un meilleur accueil.
En filmant sobrement une petite troupe de passionnés organisant comme ils le peuvent des petits concerts de musique classique, Nadjari prenait le risque d’aborder un sujet qui pourrait presque sembler anachronique à l’époque des médias sociaux triomphants et de la course effrénée à la reconnaissance et à la célébrité. Heureusement pour lui, il n’a pas l’incompétence d’un autre cinéaste mélomane (Michel Préfontaine, dont le pitoyable Soudain le silence nous est resté en travers de la gorge) et parvient à donner vie à des personnages convaincants (notamment grâce à un bon usage de l’improvisation). Il parvient surtout à leur associer un élément essentiel, qui va devenir aussi bien le moteur du film que de leur vie: la musique. C’est en effet elle qui détermine leurs choix, leurs inquiétudes, leurs espoirs, mais aussi leurs moments de tension ou de joie.
Si nous devons admettre que Mobile Étoile n’est pas une réussite majeure, nous devons également reconnaître que son réalisateur, solidement épaulé par un beau duo d’acteurs (la toujours parfaite Géraldine Pailhas et un Luc Picard particulièrement convaincant), parvient à nous entraîner dans cette univers où tous ne vivent que pour une même passion… comme si tout le reste n'existait pas vraiment. Sans chercher à savoir si ces personnages font le bon choix en empruntant cette voie, Nadjari se contente de les suivre, avec respect et sensibilité.
Il nous offre ainsi une petite parenthèse de deux heures, qui agit comme une bulle de respiration fort appréciable, à l’opposée de notre beau monde, qui donne parfois l’impression de vouloir courir toujours plus vite, sans trop savoir pourquoi!
L'avis de la rédaction :

Jean-Marie Lanlo: ***
Martin Gignac: **
 

Suivre Cinéfilic

Archives

L'équipe

Rédacteur en chef:
Jean-Marie Lanlo (AQCC)
Comité de rédaction:
Miryam Charles
Martin Gignac (AQCC)
Rédacteurs:
Olivier Bouchard
Olivier Maltais
Réviseure:
Geneviève Pigeon