Présentation des RVCQ 2014

20 février 2014

Les Rendez-vous du Cinéma Québécois arrivent à grand pas. Comme à chaque année, le festival constitue le moment idéal pour faire un retour sur la filmographie québécoise de l’année précédente, mais également pour avoir un aperçu de son futur. Cette fois-ci, la programmation comporte plus de 300 films en plus des habituels événements et rencontres. En ayant Antoine Bertrand comme porte-parole, c’est-à-dire l’acteur principal du plus gros succès québécois de l’année passée, le festival donne le ton, mais laisse tout de même une place aux plus petits films.
Les festivals sont généralement une occasion privilégiée pour les cinéphiles en manque de découvertes. Les RVCQ cachent bien les leurs, mais comptent tout de même dans leur programmation des films qui n’ont malheureusement pas encore trouvé de distributeur et qui n’auront peut-être jamais l’honneur de se retrouver en salles. Ce sont précisément eux qui nous intéressent. Nous avons hâte de découvrir Clydecynic de Ramiro Bélanger, film sombre sur un hypnotiseur autoproclamé et Rédemption de Joel Gauthier, drame sur un ex-prisonnier qui doit maintenant composer avec la sa nouvelle liberté. Déjà diffusés à Fantasia mais toujours sans distributeur, les RVCQ nous proposent également Discopathe de Renaud Gauthier, film de genre assumé que nous n’avions pas vu alors mais qui avait reçu les éloges des amateurs, et Thanatomorphose, à propos duquel Jean-Marie Lanlo avait écrit ici même une critique très positive.
Pour les films déjà distribués et qui auront une nouvelle vie durant les RVCQ, les deux coup de cœur de Cinéfilic sont certainement Le Météore de François Delisle et Une Jeune Fille de Catherine Martin.  Les deux films se sont placés aux deux premières places de notre top cinéma québécois de l’année 2013. Ils ont tous deux eu une vie réduite en salles, faute de public, ce qui est d'autant plus regrettable qu'ils sont l’un comme l’autre portés par une direction photo exceptionnelle. Ils étaient suivis dans notre top par Le Démantèlement de Sébastien Pilote, film que l’on ne présente plus tant il s’est illustré à l’étranger, Vic+Flo ont vu un ours  de Denis Côté et Les manèges humains de Martin Laroche, passé majoritairement inaperçu lors de sortie. Ils sont heureusement tous présents sur la programmation et les RVCQ offrent probablement la dernière occasion de les voir en salles.
Au rang des avant-premières majeures, on compte principalement Miraculum de Podz qui ouvrira le festival. Ce film choral mettant en vedette, entre autres, Xavier Dolan, Julien Poulin et Anne Dorval tiré d’un scénario de Gabriel Sabourin sera assurément l’un des plus gros films québécois de l’année.
Je couvrirai le festival en compagnie de Jean-Marie Lanlo, qui se chargera du bilan de fin de festival. D'ici là, nous reviendrons sur les films que nous considérerons comme les plus réussis. Les autres seront probablement critiqués à l'occasion de leurs sorties régulières.
Pour préparer votre propre horaire, vous pouvez trouver toute la programmation sur le site officiel du festival. Nous vous souhaitons de faire de belles découvertes et, surtout, un bon festival!
 

Suivre Cinéfilic

Archives

L'équipe

Rédacteur en chef:
Jean-Marie Lanlo (AQCC)
Comité de rédaction:
Miryam Charles
Martin Gignac (AQCC)
Rédacteurs:
Olivier Bouchard
Olivier Maltais
Réviseure:
Geneviève Pigeon