FNC 2015: les films qui piquent le plus notre curiosité

6 octobre 2015

Pour sa 44e édition, le FNC nous propose une programmation impressionnante. La quasi totalité de la section Présentation spéciale est tellement exceptionnelle que nous aurions pu vous en conseiller presque tous les films. Mais comme plusieurs d'entre eux seront prochainement distribués au Québec, nous avons envie d’insister sur les films qui n’auront peut-être pas cette chance. Nous ne citerons donc pas les films signés Hou Hsiao-Hsien, Alexandre Sokourov, Paolo Sorrentino, Philippe Grandrieux, Jia Zhangke, Philippe Garrel, ou Arnaud Desplechin (entre autres) et préférons donner leurs chances aux films qui, d’après nos informations, n’ont toujours pas été achetés pour le Québec!
Nous avons donc décidé de sélectionner deux films par section parmi ceux qu'il sera peut-être plus difficile de revoir sur grand écran après les festivités. Nous ne les avons pas encore vus, mais fondons en eux de grands espoirs!

Contrairement à ce qui devrait en être la logique, la Compétition n’est pas la section la plus prestigieuse du FNC. Elle comporte tout de même quelques titres alléchants, parmi lesquels :
- El Club (Pablo Larraín), Grand prix du jury lors du dernier festival de Berlin (plus d’informations sur le site du festival)
- Embrace of the Serpent (Ciro Guerra, réalisateur du magnifique Los Viajes del Viento), récipiendaire du Art Cinéma Award lord de la dernière Quinzaine des réalisateurs à Cannes. (plus d’informations sur le site du festival)

La section phare est (contrairement à ce qu'affirme le catalogue) bien évidemment la Présentation spéciale. En dehors de tous les films très attendus que vous verrez bientôt en salle lors de sorties régulières, nous vont conseillons (en espérant cependant qu’ils trouvent eux aussi un distributeur):
- La loi du marché (Stéphane Brizé), prix d’interprétation masculine à Cannes pour Vincent Lindon. (plus d’informations sur le site du festival)
- Louder than Bombs (Joachim Trier, réalisateur d’Oslo, 31 août), en compétition lors du dernier festival de Cannes.  (plus d’informations sur le site du festival)

Les amateurs de «Cinéastes rebelles et de films mordants» pourront cette année encore compter sur l'incontournable Temps 0 fonfrèdien:
- Green Room (Jeremy Saulnier), sélectionné à la Quinzaine des réalisateurs à Cannes. C’est l’exception qui confirme la règle: le film a déjà été acheté au Québec, mais comme nous craignons qu’il sorte directement en DVD comme le très intéressant Blue Ruin avant lui, nous vous conseillons de le voir dès maintenant si vous êtes adeptes du grand écran! (plus d’informations sur le site du festival)
- The Whispering Star (Sion Sono), NETPAC Award du meilleur film asiatique au Festival de Toronto. Depuis un an, le festivalier montréalais a pu voir trois très bons films du cinéastes nippon: Tokyo Tribe, Love & Peace et le superbe Tag. Sion Sono continuera-t-il sur sa lancée? Réponse à Temps 0. (plus d’informations sur le site du festival)

Pour terminer, n’oubliez pas de jeter un œil à la programmation de la section Panorama, qui se penche sur des films de réalisateurs certes moins prestigieux, mais non dénués de talent.
- Much Loved (Nabil Ayouch), présenté à la Quinzaine des réalisateurs. (plus d’informations sur le site du festival)
- Songs My Brothers Taught Me (Chloé Zhao), présenté à la Quinzaine des réalisateurs… section cannoise que nous aimons décidément beaucoup, ce qui n’est pas nouveau! (plus d’informations sur le site du festival)

Comme d'habitude à l'occasion des festivals, les critiques des films notés ***½ ou plus seront mises en lignes durant l’événement (y compris pour les films prochainement distribués). Pour une fois cependant, nous écrirons également des textes pour les cinq films les plus attendus figurant sur la liste ci-dessus (les heureux élus sont les films soulignés!).
Il ne nous reste plus qu'à vous souhaiter un bon festival...
 

Suivre Cinéfilic

Archives

L'équipe

Rédacteur en chef:
Jean-Marie Lanlo (AQCC)
Comité de rédaction:
Miryam Charles
Martin Gignac (AQCC)
Rédacteurs:
Olivier Bouchard
Olivier Maltais
Réviseure:
Geneviève Pigeon